Logo Poterie Graessel - Soufflenheim, Alsace
Logo Poterie Graessel - Soufflenheim, Alsace
Poterie Graessel - Grès d'Alsace
Poterie Graessel - Grès d'Alsace

Présentation de notre production

Production de grès artisanal par tournage et calibrage Production de grès artisanal

 

 

Notre production se compose essentiellement de grès artisanal. La plus grande partie de la production est réalisée par tournage.

 

 

L’autre partie est réalisée par calibrage pour s’assurer de la régularité des formes des pièces car elles feront partie d’un service, tels que les gobelets, les assiettes, les tasses...

Poterie gravées au stylet - ici, un vase dessiné à main levée Gravure au stylet

 

 

 

 

Les poteries sont éventuellement gravées avec un stylet en bois avec des motifs de fleurs stylisées:  un bestiaire varié (mammifères, oiseaux, insectes, poissons...), des personnages ( alsaciens, clowns, sorcières…) ou encore des motifs abstraits et modernes.

Sèchage et première cuisson à 980°C Séchage de nos porteries

 

 

Les pièces sont alors séchées durant plusieurs jours et subissent une première cuisson à 980°C. Les motifs gravés sont alors peints au pinceau avec des couleurs à base d’oxydes ou, si les pièces ne sont pas gravées, un décors à main levé avec le pinceau y sera posé.

Puis les articles sont émaillés avec une couverte transparente et cuits une deuxième fois à 1280°C.

Peintures à base d'oxydes Peintures à base d'oxydes

 

 

 

Nous réalisons de nombreuses pièces uniques et nos décors sont très variés. Le potier est en contact permanent avec ses créations et aucun défaut ne peux lui échapper. Les pièces défectueuses seront toutes supprimées.

Notre vaisselle est étanche. Elle résiste au micro-ondes, au lave-vaisselle et à l'acide (vinaigre). Nos émaux sont exempts de plomb (contact alimentaire).

Petite histoire du grès

L’art du grès fut particulièrement pratiqué en Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon).

 

Né en Chine vers le 3ème siècle avant J.C., il se développa à la période Tang (grès de Yue) et atteignit sont apogée à l’époque Song par la diversité de ses aspects (grès bleutés de Junyao, céladons de Longquan, grès à décor noir de Cizhou,…). Au Japon, la fabrication des grès se développa à partir du 13ème siècle, principalement à Seto, Bizen et Karatsu.

 

En Occident, le grès demeura une spécialité des pays nordiques. En Allemagne, l’activité des ateliers rhénans débuta à l’époque médiévale et s’intensifia au 16ème siècle (grès blanc vernis au sel à Siegburg, grès brun verni au sel à Cologne et grès Raeren). Ces grès étaient pour la plupart décorés en relief. Au 17ème et au 18ème siècle, les grès du Westerwald mêlèrent à leur glaçure le bleu de cobalt et le violet manganèse. Les grès allemands furent imités en Flandre et Belgique.

 

En France, dès le 15ème siècle, les potiers de Beauvaisis façonnèrent des grès aux formes simples. D’autres centres de potiers, comme ceux du Berry, de la Puisaye et de la Nièvre pratiquaient la technique du grès depuis des temps anciens. En Angleterre, l’influence des grès allemands, prépondérante au 16ème siècle, fit ensuite place à une production originale (à Stoke-on-Trent, Wedgwood…).

 

Le grès est, en général, un produit naturel, composé d’argiles vitrifiables à la cuisson, sans addition de fondants, mais il peut être artificiel, composé d’argiles réfractaires et de fondants tels que le feldspath. Le grès peut être recouvert d’une couverte ou d’émaux colorés.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Poterie Graessel - Alsace - France © 2016